Comment lire un marché en bougies japonaises

Comment lire un marché en bougies japonaises

 

Dans ce cours vous apprendrez à lire un graphique en chandeliers japonais et à interpréter la psychologie des configurations les plus pertinentes.

 

 

Introduction

 

Contexte historique

L’utilisation des bougies japonaises (aussi appelées chandeliers japonais et japanese candlesticks) remonte à très loin dans le passé, bien avant que les graphiques boursiers soient adoptés en occident. Au 17ème siècle les japonais négociaient des contrats à terme sur le riz, principale denrée alimentaire de l’époque en Asie. En plus d’être les premiers a utiliser l’analyse technique, les japonais ont donc aussi créé le premier marché à terme de l’histoire. Notons qu’ils ont aussi apporté d’autres précieux outils d’analyse comme les bougies Heikin Ashi et l’indicateur Ichimoku Kinko Hyo.

Le ou l’un des premiers traders à avoir utilisé les chandeliers japonais fut Munehisa Homma. Il était le trader le plus respecté et célèbre de son époque. Ces stratégies d’analyse n’ont été popularisées que 3 siècles plus tard en occident grâce aux ouvrages de Steve Nison dans les années 90. Aujourd’hui une majeure partie des analystes techniques les utilisent.

Construction OHLC

La méthode la plus évidente pour représenter les prix d’un actif financier est la courbe. Il s’agit d’une ligne reliant les prix de clôture de chaque jour, semaine, etc.

Cette méthode de représentation a l’inconvénient de ne présenter que les cours de clôture. Cependant il existe pour chaque période (heure, jour, …) d’autres informations sur les prix. On parle de OHLC pour open, high, low, close. Cela se traduit par prix d’ouverture, le plus haut, le plus bas et de clôture.

 

Les bars sont aussi une représentation OHLC. Voici à quoi ça ressemble :

Voici la même journée représentée en bougie japonaise :

 

Vous remarquez que sur les images ci-dessus, la barre et la bougie sont vertes. C’est typiquement la couleur que l’on donne à une session haussière. C’est-à-dire que le prix de clôture (C) est supérieur au prix d’ouverture (O). Dans le cas inverse, une session baissière, nous utilisons généralement du rouge :

 

L’écart entre l’ouverture et la clôture est appelé le corps (body) de la bougie. Les barres au dessus et en dessous du corps sont appelées des mèches (wicks) ou ombres (shadows). Comme nous le verrons dans la suite du cours, la lecture du rapport entre la taille du corps et la taille des mèches fournit des informations intéressantes sur ce qu’il s’est passé durant la session.

 

Unité de temps (timeframe) ou période

Chaque bougie représente une unité de temps (UT). Par exemple si vous configurer votre graphique en UT journalière (Daily), chaque bougie représentera la séance d’une journée. Ainsi le prix d’ouverture sera le premier prix de la journée, le prix haut sera le plus haut prix atteint dans la journée, etc.

Les UT les plus utilisées sont le mensuel (monthly), l’hebdomadaire (weekly), le journalier (daily), le 4 heures, le 1 heure, le 30 minutes, le 15 minutes, le 5 minutes et le 1 minute. Evidemment vous utiliserez les plus adaptées à votre horizon d’investissement. Il est également possible sur certains logiciels d’analyse de configurer d’autres UT en (x) minutes, (x) heures etc.

 

Pourquoi utiliser les chandeliers japonais ?

La présence du corps sur les bougies, contrairement aux barres, permet de voir très rapidement la direction de la session (haussière ou baissière). De plus on peut facilement savoir si la session a été dominée par les acheteur ou les vendeurs, ou encore si la bataille entre les deux a été rude. Il s’agit de cerner la psychologie des opérateurs lors d’une session en un coup d’oeil.

Les configurations en chandeliers japonais (candlestick patterns) que vous apprendrez dans les prochains modules existent sur toute représentation OHLC, donc sur les barres également. Cependant il est plus aisé de les voir avec les bougies.

 

 

Les figures d’indécision

 

Doji et étoiles

Doji

 

Le doji est caractérisé par des prix d’ouverture et de clôture similaires. La probabilité d’avoir des prix identiques est très faible donc on accepte une marge d’erreur. De toute manière la lecture graphique n’est pas une science dure, c’est un exercice psychologique.

 

Etoile du soir (evening star) et étoile du matin (morning star)

       

 

Les étoiles sont similaires au doji, on remarque simplement que la cloture est un peu plus éloignée de l’ouverture.

On parle d’étoile du soir quand celle-ci survient après une hausse. Il n’est pas rare de voir ensuite les prix se retourner à la baisse.

On parle d’étoile du matin quand celle-ci survient après une baisse. Il n’est pas rare de voir ensuite les prix se retourner à la hausse.

 

Psychologie du doji et des étoiles

Le scénario typique : les prix partent dans un sens après l’ouverture, reviennent ensuite proche du prix d’ouverture. S’en suit un mouvement dans le sens opposé, mais le prix revient clôturer au prix d’ouverture. Le doji marque une totale indécision des opérateurs. Ni vendeurs ni acheteurs n’ont prit la main. Le doji peut être signe de retournement des prix mais également d’une pause dans une tendance.

Exemples

                                                      Retournement

Pause dans une tendance baissière

 

Etoile du matin

 

Etoile du soir

 

Astuces

  • Plus les mèches sont longues, plus les bougies ont de l’importance.
  • Plus les volumes de transactions de la séance sont élevés, plus les bougies ont de l’importance (la bataille entre acheteurs et vendeurs est plus rude).
  • Il est prudent d’attendre une confirmation (bougie suivante)

 

Marteau et pendu

Marteau (hammer) et pendu (hanging man)

               

Ici la couleur n’a pas d’importance. C’est leur position dans le marché qui détermine leur nom de pendu ou de marteau. Le pendu survient en haut d’un mouvement haussier et présage un potentiel retournement à la baisse. A l’inverse, on parle de marteau quand une de ces bougies se situe en bas d’un mouvement baissier. Il y a un moyen simple de s’en souvenir. Un pendu est suspendu loin du sol (en hauteur).

 

Marteau inversé (inverted hammer) et étoile filante (shooting star)

           

Encore une fois sans se soucier de la couleur on remarque qu’ils sont l’inverse du marteau et du pendu. En effet le corps est en bas et la mèche en haut. Le marteau inversé intervient comme son opposé en bas d’une phase baissière tandis que l’étoile filante (qu’on pourrait aussi appeler pendu par les pieds) survient en haut d’une phase haussière.

 

Psychologie du marteau et de l’étoile filante

Marteau : Les vendeurs ont gardé la main en début/milieu de séance mais les acheteurs ont repris le dessus en fin de séance. Le marteau indique un épuisement du consensus baissier et peut donc laisser place aux acheteurs durant les séances à venir.

Etoile filante : Les acheteurs ont gardé la main en début/milieu de séance mais les vendeurs ont repris le dessus en fin de séance. L’étoile filante indique un épuisement du consensus haussier et peut donc laisser place aux vendeurs durant les séances à venir.

 

Psychologie du marteau inversé et du pendu

Marteau inversé : Les cours montent fortement en séance pour finalement clôturer près du prix d’ouverture. Les vendeurs reprennent la main mais la présence inhabituelle des acheteurs en séance représente une faiblesse du consensus baissier.

Pendu : Les cours baissent fortement en séance pour finalement clôturer près du prix d’ouverture. Les acheteurs reprennent la main mais la présence inhabituelle des vendeurs en séance représente une faiblesse du consensus haussier.

 

Exemples

Marteau

Marteau inversé

 

Pendu

 

Etoile filante

 

Astuces

  • Plus les mèches sont longues, plus les bougies ont de l’importance.
  • Plus les volumes de transactions de la séance sont élevés, plus les bougies ont de l’importance.
  • Il est prudent d’attendre une confirmation (bougie suivante)
  • Les marteaux et les étoiles filantes mènent plus souvent a un retournement que les marteaux inversés et les pendus (car les mèches vont contre le mouvement qui précède).

 

Harami

Harami signifie femme enceinte. Les anglophones appellent cette configuration ‘inside bar’.

 

 

Il s’agit d’une bougie évoluant au sein de la précédente. Cela marque une indécision ou une pause, le cours ne formera ni plus haut ni plus bas.

Cette figure présente des variantes selon l’affinité de chacun. Certains traders par exemple acceptent que les mèches dépassent les mèches de la bougie précédent mais le corps doit rester dans le corps de la bougie précédente. D’autres ne prêtent pas attention à la position du corps tant que la bougie entière reste dans la précédente.

Les adeptes de cette figure attendent une sortie par le haut ou par le bas de la grande bougie pour se positionner.

La petite bougie peut être n’importe quelle figure vue précédemment, mais un doji ou une étoile marquera mieux l’indécision.

Si cette figure est perchée en haut d’un mouvement (haussier ou baissier), il est plus intéressant d’attendre un retournement plutôt qu’une continuation du mouvement. (Ce sera vu dans de futurs cours, plus on entre tard dans une tendance moins il y a de potentiel)

 

 

Figures de continuation

 

Avalante (ou englobante)

Un avalement (engulfing bar) est soit haussier, soit baissier. Il s’agit du contraire de la figure en harami.

 

 

Une bougie avale totalement la bougie précédente. L’image ci-dessus montre un avalement baissier, c’est un fort signal d’accélération à la baisse. Voici son corollaire, un avalement haussier.

 

 

Comme pour le harami certains traders utilisent des règles variantes. Le plus important est de constater la force de la configuration.

 

Marubozu

           

Les marubozu sont des chandeliers pleins ou presque. On accepte une marge d’erreur, c’est-à-dire de petite mèches, car les marchés financiers ne reposent pas sur une science dure. Cette figure marque un monopole des vendeurs ou des acheteurs et résulte souvent d’une continuation de la tendance. Il n’est d’ailleurs pas rare d’en voir quelques uns se suivre quand la tendance est forte.

 

Dans cet exemple nous voyons un pendu suivi de 4 marubozus. Apres une légère correction des prix avec 4 bougies d’indécision, la hausse est reprise par 2 marubozus.

 

Gaps

Les gaps sont des trous de cotation, signifiant qu’une bougie ouvre plus haut ou plus bas que le prix de clôture de la précédente bougie. Vous pouvez voir quelques exemples sur les graphiques ci-dessus.

Un gap peut fournir des indications précieuses sur la psychologie d’un marché. Un gap haussier sera considéré comme un signal de continuation de la tendance s’il survient dans une tendance haussière et pourra avertir d’un retournement haussier s’il survient dans une tendance baissière. Et vice-versa pour un gap baissier.

 

 

Pour aller plus loin

 

Faux signaux

Le marché est plein de faux signaux donnés par des bougies. En effet il faut du flux pour que le marché bouge et il faut donc des signaux complémentaires aux bougies pour que les figures soient valides.

Il est important de préciser que les bougies sont un mode de représentation des prix, elles sont omniprésentes et ce n’est pas parce qu’elles peuvent traduire la psychologie des opérateurs que l’on peut s’y fier en tout temps. Les bougies doivent servir d’outil de confirmation à d’autres signaux d’une stratégie. Elles sont un outil puissant pour trouver des points d’entrée (timing), par exemple si on attend un retournement: Cependant, en trading, il n’y a pas que le timing mais tout un processus décisionnel qui doit être mené afin de mettre les probabilités de son côté.

Nous allons tout de même voir quelques astuces pour augmenter ses probabilités avec la lecture des prix en représentation OHLC.

 

Confirmation des prix et des volumes

Ces astuces concernent les figures d’indécision.

Si vous achetez ou vendez à chaque fois que vous voyez un marteau ou un doji, vous perdrez rapidement votre capital. Ces figures indiquent une indécision et non un retournement certain ! 

 

Confirmation des prix

Il est très important d’attendre que la ou les bougies succédant la bougie d’indécision confirment le retournement.

 

 

Cela signifie très simplement que si vous vous attendez a voir un retournement haussier, la confirmation sera une bougie haussière. On dit que la figure est confirmée, ici le marteau est confirmé par une bougie haussière.

La confirmation est encore plus forte s’il elle est illustrée par un avalement ou un marubozu.

Tous les traders n’attendent pas cette confirmation totale, une autre technique est d’acheter ou vendre la cassure du plus haut ou plus bas de la bougie d’indécision (image ci-dessous).

 

 

Une troisième technique est de décomposer le mouvement sur des unités de temps plus courtes pour repérer les niveaux qu’il faudra dépasser pour valider le changement de tendance. Il ne s’agira alors plus d’une analyse des chandeliers mais de la dynamique globale du ou des mouvements récents.

 

Confirmation des volumes

                        

 

Les bougies d’indécision sont d’autant plus pertinentes que les volumes sont élevés car cela indique que la bataille entre les acheteurs et les vendeurs à été rude. Inversement une bougie d’indécision assortie de faibles volumes marque simplement une pause du marché, c’est donc un signal moins intéressant.

 

Importance des UT

Nous avons évoqué l’importance des volumes. Il est facile de comprendre que plus l’unité de temps est longue plus il y a de volumes échangés durant la séance. Ainsi il y a plus d’acheteurs et de vendeurs impliqués sur les UT les plus longues. La psychologie est donc plus pertinente et les configurations de bougies fonctionnent mieux.

 

Convergence de signaux

Combiner les signaux en trading est un concept essentiel pour avoir de bonnes probabilités de réussite. Il s’agit de trader dans le sens du flux.

Les configurations en chandeliers qui surviennent n’importe où sur le graphique sont moins pertinentes. Un moyen simple de les filtrer est de les combiner avec les supports et résistances ou des figures chartistes. On aura alors une convergence de signaux. En effet les supports et résistances sont des niveaux surveillés par de nombreux opérateurs, il y a donc un flux qui s’installe autour de ceux-ci et on peut souvent assister à un rebond.

Dans cet exemple une étoile du soir se forme autour d’une résistance. Le pattern est rapidement confirmé et le prix s’éloigne fortement à la baisse.

 

Keep it simple

Il n’est pas nécessaire de retenir tous ces noms. Observez les bougies, leurs mèches, leur corps et leur position sur le graphique. Surviennent-elles après un mouvement haussier ? Marquent-elles une indécision ou de la force ? Sont-elles accompagnées de volume ? Testent-elles un niveau clé ?

Tout est question de psychologie. Essayez de comprendre ce qu’il s’est passé entre l’ouverture et la clôture de la séance. Un peu de pratique sera nécessaire, puis ce sera très facile à analyser.

 

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article dans les commentaires. 

Si vous pensez qu’il pourra aider d’autres personnes, n’hésitez pas à le partager !

 

Coco

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :